Frat 2012 : « quelle joie de te rencontrer » !

Malgré la météo capricieuse, le soleil était au rendez-vous à Lourdes... sur les visages des 10 000 lycéens qui s'y étaient donnés rendez-vous ! Le « Frat » y a en effet bien mérité son appellation de « Fraternel » : des 14 trains surbookés aux grands rassemblements dans la basilique Saint Pie X en passant par les carrefours et à tous les « chemins du pèlerin », c'était comme une grande fratrie aux ramifications arc-en-ciel qui n'en finissaient pas de découvrir la joie de se rencontrer les uns les autres... et d'y rencontrer en sourdine (ou en fanfare...) Celui dont ils n'en finissaient pas de chanter « comment ne pas te louer hé hé hé ».

L'aumônerie de Gennevilliers a pu y découvrir que si tous les chemins ne mènent pas à Rome, ils mènent souvent à l' « hôtel de Rome » où elle a élu domicile... avant de suivre bien vite le slogan-texto d'un de ses membres qui a fait la une du « Clairon Lourdais » : « Enfile tes bottes et vient à la grotte ! » (merci Idanilse !). Elle y a présenté son show traditionnel en faisant un tabac au « festi-frat » entre danses et chants... et une averse persistante qui s'est arrêtée juste avant l'entrée en scène des artistes ! Deux de ses danseuses, Mathilde et Maëva, ont même réalisé une chorégraphie sur « la rencontre de Dieu en l'autre » pendant la veillée de la louange (http://fr.lourdes-france.org/presta/frat/?vid=08). Et, surtout, elle y a découvert la Joie de la rencontre à travers un sacré jumelage avec l'aumônerie de Châtenay-Malabry...

Un jumelage qui ne s'est pas arrêté au retour (bien matinal...) de la ville de Bernadette puisque les jeunes de Châtenay sont invités à prolonger la rencontre à Gennevilliers dès le 10 juin prochain. Souhaitons à tous de poursuivre aussi la Rencontre plus intérieure qui a pu s'approfondir avec un autre Pèlerin, invisible mais bien présent durant ce Frat... et rendez-vous avec tous ceux qui veulent en entendre un écho à Marie-Madeleine le 10 juin pour y découvrir la Joie de se rencontrer les uns les autres... sur l'air de ces paroles écrites par les jeunes eux-mêmes : « La joie de te rencontrer envahit mon cœur»...      

Hervé Rouxel