Font Size

Layout

Menu Style

Cpanel
L'Église nous demande de vivre le sacrement de la réconciliation, c'est à dire de nous confesser, avant Pâques !
Pour beaucoup, cette démarche est très difficile voire impossible à faire. Nous pouvons le comprendre lorsque l'on fait de Dieu un juge, un comptable.
En réalité, il ne s'agit pas de se mettre en règle vis à vis d'une loi que l'on a transgressé. Ouvrir un catalogue et cocher les cases des mauvaises actions, intentions, paroles, pensées...

Dieu se présente à nous comme cherchant à entrer en relation, désirant notre amitié. Il veut demeurer chez nous.

Entrer dans la démarche de réconciliation, c'est d'abord et avant tout vouloir répondre à ce désir, vouloir accueillir Dieu dans sa vie.
C'est laisser Dieu nous regarder avec des yeux aimants, nous parler tendrement, mettre de la lumière dans nos ténèbres.
Celui qui nous attend a les bras ouverts, il a préparé la fête. Il ne comptabilise pas, il parle de vie, d'amour, de liberté. Il ne s'arrête pas à ce que nous avons fait, pensé ou dit. Il ouvre un a-venir, un possible, il libère.
Pour entrer dans cette liberté, il faut faire la vérité.

Se confesser, c'est faire la vérité en se confiant à Dieu.

Faire le point sur sa vie, ce qui est beau et grand, ce qui est triste et sombre. Regarder sa vie comme une histoire avec des hauts et des bas, des retours en arrière et des bonds en avant.

Mettre des mots sur nos impasses, nos violences, nos replis, pour objectiver ce que nous nous cachons à nous-même, ce avec quoi nous nous arrangeons.

Pour faire cela, nous nous mettons à distance de nous-même. Nous ne nous parlons pas à nous-même, nous sortons du monologue pour entrer dans un dialogue avec Dieu. Cette mise à distance, c'est le sacrement qui l'offre, c'est la médiation du prêtre qui le permet, c'est l'écoute de la Parole de Dieu qui l'accomplit.

La parole de pardon prononcée par le prêtre ouvre le chemin. Nous continuons notre route avec parfois le sentiment de toujours retomber. Mais nous ne sommes pas seuls, Celui que nous avons accueilli reste présent et continue de nous accompagner car il ne cesse de mettre sa confiance en nous, il ne cesse de nous aimer.

Concrètement

• Un prêtre est à notre disposition chaque mercredi entre 18h 30 et 20h au Centre paroissial des Agnettes.
Vous pouvez aussi demander un rendez-vous à un autre moment.

• Durant le temps de l'Avent, une célébration communautaire de la réconciliation est proposée.

• Durant le temps du Carême, la paroisse vit une fête du pardon.

Vous êtes ici : Accueil Célébrer Réconciliation