Font Size

Layout

Menu Style

Cpanel

Compte rendu réunion CCFD
Projet solidaire Cameroun
vendredi 17 mars 2017
DynamiqueCitoyenne

Après la messe de 18h30 à Notre Dame des Agnettes, nous avons partagé un repas frugal de carême (pain /fruits) à l'eau. Le CCFD a introduit la rencontre. Raoul(Camerounais) a présenté son pays. Puis Aurélie a expliqué qu'elle était partie plusieurs années en Afrique , avec la DCC (délégation catholique pour la coopération), dont 2 ans en mission médicale au Cameroun : elle devait trouver les financements pour la réalisation de micro-projets sur place. Du coup, elle n'est pas restée que dans la capitale Yaoundé mais elle a circulé dans le pays, et a découvert la réalité de la vie des ruraux aussi. Elle vivait sans privilèges, comme les gens du pays.


Le problème le plus fréquent était l'absence d'eau courante (ou saine) partout, et particulièrement dans les hôpitaux. Pas facile de soigner ou d'opérer dans ces conditions. Elle a parlé précisément  d'un des projets formidables où les autochtones avaient décidé de  cultiver les terrains autour d'un hôpital pour financer les soins des malades et le personnel médical ; elle a assisté au défrichage difficile de la forêt et à la plantation des bébés cacaoyers (4 ans avant que ça donne). 

                                                    
Elle a rencontré son futur mari , Jules, Camerounais ,présent ce soir avec elle .Maintenant, ils vivent à Gennevilliers et ont 2 enfants  . Elle a été choquée de constater  le changement d'attitude de certains blancs à l'égard de Jules quand il était seul face à eux ou quand ils étaient ensemble. Jules a parlé du fléau de l'eau au Cameroun. L'eau ne manque pas, surtout dans le Sud du pays  où il pleut énormément ,mais elle est mal captée , mal distribuée ou malsaine. L'Etat gère mal (ou pas du tout)la distribution .La dysenterie, le choléra font encore mourir de nombreuses personnes là-bas, et Jules a évoqué avec émotion plusieurs de ses copains disparus. Un court métrage ("à hauteur d'hommes") vient illustrer ses propos : on y découvre le travail de "Dynamique citoyenne", une association soutenue depuis 2005 par le CCFD au Cameroun .


Voilà une des raisons pour lesquelles le CCFD-Terre Solidaire a demandé au National l'autorisation cette année de faire un "don dédié" pour la collecte de Carême (et a obtenu son aval) . Au lieu que l'argent aille au National, qui décide traditionnellement de sa destination, suivant les urgences ou nécessités du moment,ce que nous trouvons "normal", il ira cette année à "Dynamique Citoyenne",  et sera plus particulièrement destiné à financer soit un forage, soit une adduction d'eau, soit des travaux d'hygiène. On suivra l'affaire et on vous informera .Cela sera notre façon d'être solidaire avec les Camerounais de notre paroisse et leurs familles restées au pays ; cela sera notre partage pour un monde meilleur. Si l'un de nos frères progresse dans sa santé et sa dignité, nous nous en réjouissons . Si vous partagez cette espérance avec nous , vous pouvez déposer votre don dans l'enveloppe CCFD (déjà distribuée)dans une corbeille de quête au cours des messes de Carême de la paroisse. Merci.


L'équipe CCFD-Terre Solidaire

La DCC : http://ladcc.org/

Le CCFD : http://ccfd-terresolidaire.org

Un petit film "à hauteur d'hommes" : http://ccfd-terresolidaire.org/ahauteurdhommes